Comment cuisiner et cuire ses aliments sainement ?

Même si la cuisson est une tradition pratiquée depuis des millénaires et permet entre autres, de manger des aliments pas facilement digestibles, elle cause une certaine perte de la valeur nutritionnelle des aliments.

Il est donc important d’adopter les bonnes méthodes pour bien cuire les aliments et ainsi garantir une cuisson saine. Trouvez dans cet article, quelques astuces pour faire une cuisine saine.

Comment cuisiner et cuire ses aliments sainement ?

Cuisiner sainement : à quoi sert la cuisson ?

La cuisson sert entre autres à mettre en place une cuisine saine. En effet, elle aide à se débarrasser des germes et des microbes se trouvant dans les aliments selon le mode cuisson choisie. En outre, elle permet de consommer les denrées qui sont en général très difficiles à digérer sous forme crue.

Aussi, grâce à la cuisson, les aliments sont facilement assimilés par l’organisme car elle favorise leur transformation en glucides. Par ailleurs, elle participe à donner une saveur à certains aliments.

Les différentes modes de cuisson pour une bonne santé

On peut compter trois différents modes de cuisson.

Les cuissons sèches

Il s’agit des cuissons qui sont effectuées avec l’utilisation d’une poêle, d’une plancha, d’un four ou encore d’un gril. En général, leurs températures se situent entre 100 et 250 °C.

  • La cuisson à la poêle. C’est une technique de cuisson assez intéressante. Toutefois, il est conseillé de ne pas systématiquement recourir à cette technique de cuisson. Quand vous cuisinez à la poêle, veillez bien à ce que la température ne soit pas trop importante.
    Efforcez-vous d’utiliser une matière grasse qui est en rapport avec la température à utiliser pour cette cuisson. En effet, les aliments vont devenir toxiques s’ils sont trop grillés.
    Il est conseillé alors d’utiliser un couvercle qui favorisera la circulation de la vapeur émanant des aliments et qui servira à les cuire de manière homogène. Optez pour ce mode de cuisson pour la viande et les poissons.
  • La cuisson au four. Ici aussi tout tourne autour de la température. Il ne faut pas dépasser les 150 °C lors de la cuisson au four. L’ajout d’un verre d’eau lors de l’utilisation de cette technique de cuisson sert à cuire sans pour autant endommager les aliments.
    En effet, l’eau va se transformer en vapeur pour faciliter la cuisson qui prend souvent un peu plus de temps.

Les cuissons humides

Il s’agit des cuissons qui s’effectuent avec de l’eau ou encore avec de la vapeur. On peut citer notamment, les cuissons à l’eau, à la vapeur, au bain-marie ou encore à la cocotte-minute. Dans ce cadre, la température se situe normalement entre 100 °C et 120 °C.

Le four à microondes

D’après certaines études, la cuisson aux microondes rend les aliments toxiques. Si cela est avéré, il est conseillé alors de recourir à cette cuisson de façon occasionnelle (pour réchauffer des aliments et pas comme mode de cuisson).

Bien préserver les vitamines contenues dans les aliments

Chaque vitamine a une capacité de résistance particulière. En effet, la vitamine B12 par exemple est moins sensible que la vitamine C.

Toutefois, ni l’un ni l’autre n’échappe à la règle suivante : la cuisson prolongée détruit les vitamines et les minéraux. Dans ce cadre, la cuisson à l’eau est la technique qui occasionne le moins de destruction de vitamines.

Ensuite, vient la cuisson à la vapeur. Quant aux cuissons au four ou au grill, elles sont jugées plus destructrices pour les vitamines contenues dans les aliments.